Vous avez un message…

Très doucement et avec beaucoup d’amour, Je continue sans cesse de te rappeler les choses qui comptent réellement dans la vie, jusqu’à ce qu’elles finissent par faire partie intégrante de ta vie, et qu’elles vivent et se meuvent et aient leur être en toi.”

Vous connaissez peut-être déjà La petite voix : Méditations quotidiennes d’Eileen Caddy, ce recueil merveilleux de méditations quotidiennes.

J’ai reçu ce livre en 2003, une personne que je n’oublierai jamais me l’a laissé, avant de mourir. J’avais failli l’acheter quelques jours auparavant, je commençais à prendre conscience que je recevais des messages de mon intuition et le titre de ce livre m’avait évidemment attiré. Mais ma “petite voix”, justement, me dit de ne pas l’acheter… je compris pourquoi par la suite.

Cela fait maintenant 14 ans que cet ouvrage fait partie de mon quotidien, je le lis chronologiquement ou je l’ouvre “au hasard” quand j’ai besoin d’un éclairage, d’une réponse à une question. Ces méditations me permettent d’aborder la journée qui commence sous les meilleurs auspices, de trouver ou de conserver un certain état de paix et de sérénité.

Ce matin, en lisant le message du jour, j’ai eu envie de vous le partager car c’est un très beau message d’Amour :

“Sais-tu ce que veut dire aimer, sentir ton coeur rempli d’une telle joie et d’une telle gratitude que tu ne peux les contenir, et qu’il faut qu’elles débordent vers toutes les âmes autour de toi ?
C’est une magnifique sensation de bien-être, et d’unité avec toute vie.
Crainte, haine, jalousie, envie et avarice disparaissent lorsque l’amour est là, car il n’y a pas de place pour les forces négatives et destructrices en présence de l’amour.
Lorsque ton coeur est froid et que tu n’éprouves aucun amour, ne désespère pas, mais regarde autour de toi et trouve quelque chose que tu puisses aimer.
Cela peut être une très petite chose, mais cette petite étincelle a la capacité d’allumer ton être entier jusqu’à ce que l’amour s’embrase en toi.
Une petite clé peut ouvrir une lourde porte. L’amour est la clé de chaque porte fermée.
Apprends à l’utiliser jusqu’à ce que toutes les portes aient été ouvertes.
Commence à l’endroit où tu es.
Ouvre les yeux, ouvre ton coeur, découvre un besoin et réponds-y !”

L’Amour n’est pas un “sentiment”, il est notre véritable état d’Etre. Nous sommes soit dans l’Amour soit dans son opposé, la peur.

Nous sommes dans la peur quand nous sommes dirigés par l’ego (cette partie de nous qui souffre) avec tout ce que cela implique : le doute, l’anxiété, le jugement, la colère, la jalousie etc…

Nous sommes dans l’Amour quand nous sommes en parfait accord avec qui nous sommes, quand nous sommes sereins, quand nous vivons pleinement le moment présent.

Est-ce l’Amour ou la peur qui dirige votre vie ?

Là encore, c’est une question de choix, de décision : la paix ou la souffrance ?

Quand vous vous sentez mal, que vous êtes sous l’emprise de l’émotion (forcément négative), ressentir l’Amour en vous peut vous être d’un grand secours. Demandez-vous, que ferait l’Amour dans cette situation ? Si c’est trop difficile, fermez les yeux et remémorez vous, pendant quelques minutes, un moment de votre vie où vous avez ressenti de la joie, de la gratitude à l’annonce d’une bonne nouvelle par exemple. Ressentez cet état qui était le votre à cet instant-là et restez-y aussi longtemps que vous en avez besoin pour vous apaiser.

L’Amour est ce que nous sommes naturellement et lorsque nous dévions de cet état, nous nous sentons mal, inévitablement.

L’émotion est un message que nous envoie notre système de guidance intérieur pour nous indiquer que nous ne sommes plus dans l’Amour mais dans la peur. Cet inconfort est le signe que nous ne sommes plus en alignement avec notre Être intérieur, notre véritable essence. En prenant de la hauteur, en devenant l’observateur de ce que nous ressentons, nous prenons conscience de notre état et, de ce fait, nous pouvons faire en sorte de le modifier :

“Lorsque ton coeur est froid et que tu n’éprouves aucun amour, ne désespère pas, mais regarde autour de toi et trouve quelque chose que tu puisses aimer.”  

Ce simple changement de perspective, cet Amour que vous allez vous donner à vous-même, va inverser la vapeur. Cela ne modifiera pas, dans l’absolu, les circonstances extérieures qui font que vous souffrez mais elles n’auront plus d’impact sur vous pendant cet instant, à vous, ensuite, de maintenir la vibration.

Prenez soin de vous

L’Amour de soi est un vaste sujet, je l’aborderai dans un prochain article.

Ici, j’ai juste envie de vous dire de prendre soin de vous comme vous le feriez avec votre enfant.

Faites en sorte que cet enfant, que vous êtes toujours, se sente bien, apaisez ses peurs, ses inquiétudes en le réconfortant, en l’écoutant. Mais aussi, soyez indulgent avec lui, ne le blâmez pas quand il agit sous l’emprise de l’émotion, il fait comme il peut, en fonction de son évolution. Pardonnez lui, il y a des choses dont il n’a pas encore conscience et si il agit de cette façon c’est qu’il ne sait pas faire autrement, pour le moment. Soyez patient avec lui, faites preuve de compassion et de bienveillance à son égard.

On a l’habitude de dire : “traitez les autres comme vous voudriez être traités”, oui c’est juste mais, comme “charité bien ordonnée commence par soi-même” (soi m’aime 😉 ), je vous dirais plutôt de VOUS traitez comme aimeriez que les autres vous traitent 🙂

Prenez soin de vous !

5 juin 2015

Vous pouvez partager ce texte à condition de le faire dans son intégralité, y compris cette phrase, et en faisant référence au site https://www.lautrepartiedesoimaime.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.